Les sondes d'exploration.


Pioneer fut le premier programme scientifique d'exploration du système solaire de la NASA. Il débuta en 1958, mais se solda par un premier échec, celui de la sonde lunaire Pioneer 1. Par la suite, Pioneer 2, 3 et 4 eurent également des défaillances, même si elles ont pu retransmettre de précieuses données sur les ceintures de radiations terrestres.

La première réussite fut celle de Pioneer 5: lancée le 11 mars 1960, elle étudia le vent solaire. Pioneer 6, petite sonde de 63 kg, lancée le 16 décembre 1965, détient le record de longévité des engins spatiaux, puisque conçue pour une mission de six mois, elle fonctionnait encore vingt-cinq ans après.

Approuvées par le Congrès américain en 1969, Pioneer 10 et 11 furent lancées, le 3 mars et le 5 avril 1973, par des lanceurs Atlas-Centaur vers les planètes Jupiter et Saturne. Leur mission préparait celle des sondes Voyager. Il s'agissait de deux engins de petite taille, pesant 258 kg, dont 27 kg de carburant et 30 kg d'appareillage scientifique consistant en un magnétomètre, un analyseur de particules, un analyseur de plasma, deux télescopes, un photomètre, un radiomètre infrarouge et un photopolarimètre. Les sondes étaient alimentées par deux générateurs thermoélectriques à radio-isotopes. Les informations étaient transmises à la Terre par une antenne parabolique d'un diamètre de 2,75 m.

Pioneer 10 passa le 3 décembre 1973 à 130 000 km de Jupiter. Dix ans plus tard, le 13 juin 1983, cette sonde croisa l'orbite de Neptune et quitta le système solaire. Poursuivant sa route en direction de l'étoile Aldebaran, qu'elle approchera dans 2 millions d'années, Pioneer 10 continua encore à émettre un bourdonnement, devenu indécryptable par les antennes du Deep Space Network ; le 14 janvier 1998, la NASA indiqua que le contact avec la plus ancienne des sondes interplanétaires américaines, allait être perdu.

Un an après Pioneer 10, Pioneer 11 survola Jupiter, mais elle en était plus proche, à 43 000 km, dans la ceinture de radiations. Malgré quelques dommages la sonde retransmit de spectaculaires clichés du pôle Sud jovien avant de se diriger vers Saturne, atteinte le 1er septembre 1979.

Chaque vaisseau emportait une plaque d'aluminium (2)dorée à l'or fin avec la «carte de visite» de notre civilisation: la schématisation du système solaire et d'un atome d'hydrogène, la fréquence de 14 pulsars et leur position par rapport au Soleil au moment du lancement, et enfin la représentation d'un homme et d'une femme nus, esquissant un salut!

2

1

 

23

 

Conçue dès les années 1960 pour réaliser «le grand tour» du système solaire, et profitant d'une exceptionnelle conjonction survenant tous les 175 ans, la mission américaine Voyager se vit réduite, pour des raisons budgétaires, à une extension des missions Mariner.

Les deux sondes américaines Voyager(1) 1 et 2 furent lancées en 1977, et ont accompli, depuis, un long périple dans l'espace.

Les deux sondes, qui pesaient 815 kg, dont 105 kg d'appareillage scientifique, étaient alimentées par des générateurs thermoélectriques à radio-isotopes. Chaque sonde emportait onze instruments de mesure, dont des instruments de télédétection, des sondes, des spectromètres, des magnétomètres, un photopolarimètre et des détecteurs de particules. Les données recueillies étaient retransmises par une antenne parabolique de 3,7 m de diamètre.

Lancées par des fusées Titan, les sondes Voyager se sont d'abord dirigées vers la planète Jupiter, que Voyager 1 atteignit le 5 mars 1979 pour une campagne de six semaines d'observation. Malgré l'orbite plus éloignée de Jupiter décrite par Voyager 2, les deux sondes utilisèrent la planète massive comme «trampoline gravitationnel» pour se diriger ensuite vers la planète Saturne, que Voyager 1 frôla à 140 000 km de distance le 12 novembre 1980, avant de rencontrer ses principaux satellites, Titan, puis Téthys, Mimas, Encelade, Dioné et Rhéa.

Voyager 2 atteignit Saturne le 22 août 1981, puis se dirigea vers la planète Uranus, qu'elle approcha au maximum le 24 janvier 1986; elle atteignit Neptune le 25 août 1989.

Les retombées scientifiques de la mission Voyager furent énormes: les astronomes et le public découvraient des images spectaculaires de Jupiter, la planète géante, de la lointaine Uranus ainsi que l'étonnante diversité de ses satellites, Miranda, Ariel, Umbriel, Titania et Obéron, de Neptune et Triton, son satellite à orbite rétrograde.

Les sondes Voyager sont depuis sorties du système solaire; elles poursuivent leur route interstellaire: leurs générateurs nucléaires sont loin d'être épuisés et ils devraient fonctionner jusqu'en 2017.

A leur bord a été installé un enregistrement comprenant des images et des sons de la vie de la Terre. Les enregistrements sonores comportent des voix humaines en 60 langues différentes ainsi que 90 minutes de musique de plusieurs régions du monde, et les enregistrements visuels comportent, quand à eux, 96 photos en noir et blanc et 20 photos en couleurs. Depuis 1998, Voyager 1 a devancé Pionner 10. Elle est dorénavant la sonde la plus éloignée de la Terre. (2)

Qu’avons-nous mis dans ces sondes Voyager ?

Toute l'histoire et la culture de la Terre que nous pouvions y glisser. Sur une plaque de métal de trente centimètres de diamètre. le Dr Carl Sagan et sa commission ont organisé la première présentation multimédia destiné à porter notre message jusqu'aux étoiles - une occasion unique de prétendre à l'immortalité.

Plus dune centaine d'images constituent non seulement une carte détaillée de notre planète mais aussi le meilleur guide touristique qu'on puisse inclure dans un espace aussi restreint. Aucun autre catalogue de voyages ne peut ainsi accoler le Taj Mahal à l'opéra de Sydney ou au building des Nations unies, permettre au désert de côtoyer la montagne ou faire voisiner un vieux Turc et un astronaute américain.

Prises dans l'ensemble, ces images forment un portrait étonnamment intime de notre planète, un portrait qui nous trouble autant que la contemplation du ciel étoilé.

La vue n'est pas le seul sens auquel s'adresse ce disque. Même si Kurt Waldheim, ancien secrétaire général des Nations unies, a prononcé plusieurs milliers de discours, aucun d'eux n'est plus durable que celui envoyé dans l'espace en 1977 :

J'adresse mes salutations au nom du peuple de notre planète. Nous sortons du système solaire et nous plongeons dans l'univers pour ne chercher qu'un contact pacifique.

(l'original en mp3 : 340 Ko)

Cinquante-quatre langues humaines originaires des cinq continents envoient le salut à quiconque trouvera notre modeste bouteille. Le cinquante-cinquième langage, celui d'une baleine à bosse, est là pour nous rappeler que nous cherchons l'intelligence au-delà de nos frontières, mais que nous ne savons pas encore tout de notre propre planète.

Quand les voix disparaissent pour être remplacées par des bruits si caractéristiques de notre environnement que nous ne les entendons même plus, il est facile de fermer les yeux et de se demander ce qu'une civilisation extraterrestre pourra en faire. Reconnaîtra-t-elle le craquement des flammes, le crépitement de la pluie sur un toit ou le gémissement du vent ? Ces bruits aléatoires n'auront peut-être pas de sens, mais la musique est, dit-on, le langage universel, et quatre-vingt-deux minutes de musique constituent l'épisode ultime de cette « bouteille à la mer ».

 

LES MUSIQUES DE VOYAGER

Bach, deuxième concerto brandebourgeois, premier mouvement

Chanson des fleurs, gamelan javanais

Percussions sénégalaises

Chant d'initiation des jeunes filles pygmées

Chant australien de la Corne et du Totem

EL Cascabel Lorenzo Barcelata

Johnny B. Goode, Chuck Berry

Chant de la maison des hommes, Nouvelle-Guinée

Les Cigognes dans leur nid

Bach, troisième partita pour violon, gavotte et rondeau

Mozart, La Flûte enchantée, air de la Reine de la Nuit

Chakrulo

Flûtes de Pan péruviennes

Blues mélancolique

Duo de flûtes, Azerbaïdjan

Stravinski, Le Sacre du printemps, conclusion

Bach, prélude et fugue numéro un en do majeur, Le Clavecin bien tempéré, livre deux

Beethoven, Cinquième Symphonie, premier mouvement

Chant de berger bulgare, Izlel Delyo Hadjûtzzi,

Chant nocturne des Indiens Navajos

La Ronde des fées, extrait des Pavanes et Gaillardes

Flûte de Pan de Mélanésie

Chant d'épousailles des femmes du Pérou

Chanson des ruisseaux, musique chinoise Ch'ing

Jaat Kahan Ho, râga indien

Dark Was the NÏght

Beethoven, treizième quatuor à cordes, cavatine

LANGUES ENREGISTRÉES

Sumérien

Thaï

Turc

Arménien

Araméen

Birman

Italien

Kannada

Russe

Néerlandais

Sotho

Ukrainien

Français

Hindi

Coréen

Serbe

Quechua

Cinghalais

Mandarin

Amoy (dialecte

Urdu

Latin

Suédois

Min)

Gallois

Pendjabi

Hébreu

Telugu

Nguni

Netali

Cantonais

Hongrois

Wu

Nyanja

Roumain

Persan

Polonais

Hittite

Indonésien

Luganada

Gujoratilla

Portugais

Bengali

Rajasthani

(Zambie)

Arabe

Vietnamien

Oriya

Akkadien

Espagnol

Grec

Tchèque

Anglais

Allemand

Japonais

Marathi

BRUITS DE LA TERRE

Baleines

Fusée

Volcans

Pots de terre

Planètes (musique)

Surf

Criquets, grenouilles

Pluie

Hyène

Éléphants

Oiseaux

Chien sauvage

Pas et battements de cour

Feu

Chimpanzé

Outils

Rire

Moutons

Forge

Chiens domestiques

Riveuse

Tracteur

scie

Alphabet morse

Camion

Baiser

Boîte de vitesses

Bateaux

Bébé

Signes vitaux ECG, EEG

Cheval et chariot

jet

Cheval attelé

Départ de la fusée Saturn 5

Pulsar

Sifflet de train

INDEX PHOTOGRAPHIQUE (avec photo des plus percutantes)

Cercle d'étalonnage

Carte du système solaire

Définitions mathématiques

Unités de physique

Paramètres du système solaire

Soleil

Spectre solaire

Mercure

Mars

Jupiter

La Terre

Vue satellite : Égypte, mer Rouge, le Sinaï, le Nil

Définitions chimiques

Structure de l'ADN

ADN grossi

Cellules et division cellulaire

Anatomie de huit animaux

Organes sexuels humains

Diagramme de la conception

Conception

Ovule fécondé

Diagramme d'un fétus

Fœtus

Diagramme mâle et femelle

Mère qui allaite

Père et fille (Malaisie)

Groupe d'enfants

Diagramme des âges d'une famille

Portrait de famille

Dérive des continents

Structure de la Terre

Heron Island (Grande Barrière de corail, Australie)

Bord de mer

Snake River et Grand Teton

Dunes de sable

Monument Valley

Forêt avec champignons

Feuille

Feuilles mortes

Séquoia

Flocon de neige

Arbre et jonquilles

Insecte volant et fleurs

Diagramme de l'évolution des vertébrés

Coquillage

Dauphins

Banc de poissons

Grenouille arboricole

Crocodile

Aigle

Point d'eau      

Jane Goodall et chimpanzés

Dessin de Bushmen     

Chasseurs Bushmen

Homme du Guatemala 

Danseuse de Bali

jeunes filles des Andes

Artisan thaïlandais

Éléphant         

Vieillard barbu à lunettes (Turquie)

Vieillard avec chien et fleurs    

Alpiniste

Cathy Rigby    

Sprinters

Salle de classe 

Enfants au globe

Récolte du coton         

Vendangeur

Supermarché   

Scène sous-marine avec plongeur et poissons

Bateaux de pêche avec filets   

Cuisson d’un poisson

Dîner Chinois  

Démonstration de lécher, manger et boire

Grande Muraille de Chine       

Construction d'une maison (Afrique)

Construction (pays Amish)      

Maison (Afrique)

Maison (Nouvelle-Angleterre)

Maison moderne (CIoudcroft, Nouveau Méxique)

Intérieur de maison avec artiste et feu

Violon et partition (cavatine)

Taj Mahal       

Ville anglaise (Oxford)

Boston

Building de l'ONU, jour

Building de l'ONU, nuit

Opéra de Sydney

Artisan à la foreuse

Intérieur d’usine

Muséum          

Radio d'une main

Femme au microscope

Scène de rue au Pakistan

Embouteillage en Inde 

Route moderne (Ithaca)

Pont du Golden Gate  

Tarin

Avion en plein vol       

Train

Expédition antarctique 

Aéroport de Toronto

Radiotelescope (Arecibo)

Page du livre de Newton. Le systéme du monde

Astronaute dans l’espace

Lancement d'une Titan Centaur

Coucher de soleil et oiseaux

quatuor à cordes (Quartetto Italiano)